Catégories

LES QUESTIONS DU CORAN

Sunday 31 March 2019

Toute interrogation évoquée dans le Coran et sollicitée par les compagnons auprès du Prophète (PSL) est formulée suivant le procédé suivant :  « Ils t'interrogent au sujet du [...] Dis : [...]», comme dans les exemples suivants :

·       « Ils t'interrogent au sujet du butin. Dis : « Le butin est pour Dieu et l'Envoyé. » (Le Butin 1)

·       « Ils t'interrogent au sujet de Dhou al-Qarnaïn. Dis : « Je vous ferai un récit à son sujet » (La Caverne 83)

·        « Ils t'interrogent au sujet des nouvelles lunes. Dis : « Ce sont des indications servant à fixer le temps pour les hommes et pour le pèlerinage. » (La Vache 183)

·        Ils t'interrogent au sujet des nouvelles lunes. Dis : « Ce sont des indications servant à fixer le temps pour les hommes et pour le pèlerinage. » (La Vache 215)

·       « Ils t'interrogent au sujet du combat durant le mois sacré. Dis : « Combattre en ce mois est un péché grave ; mais écarter les hommes du chemin de Dieu, se montrer impie envers Lui et la Mosquée sacrée, en chasser les fidèles, tout cela est plus grave encore devant Dieu. » (La Vache 217)

·       Ils t'interrogent au sujet du vin et des jeux de hasard. Dis : « Dans les deux choses, il y a pour les hommes un grand péché et des choses utiles, mais le péché qui s'y attache est plus grand que leur utilité ». Ils t'interrogent aussi sur ce qu'ils doivent dépenser [en aumônes]. Dis : « Le superflu ! » (La Vache 219)

·       « Ils t'interrogent au sujet des orphelins. Dis : « Faites ce qui est le meilleur pour eux ; si vous fusionnez leurs biens avec les vôtres, alors ils sont vos frères ». (La Vache 220)

·       « Ils t'interrogent au sujet de la menstruation. Dis : « C'est une souillure. Aussi, tenez-vous à l'écart des femmes pendant les menstrues et ne les approchez que lorsqu'elles sont pures. Quand elles se sont purifiées, allez à elles de la façon que Dieu vous a prescrite. » (La Vache 222)

·       « Ils t'interrogent au sujet de l'Esprit. Dis : « L'Esprit procède du Commandement de mon Seigneur. Mais peu d'entre vous seulement ont reçu la science ». (Le Voyage nocturne 85)

Quand il s’agit de questions portant sur la capacité du Prophète (PSL) à répondre aux questions posées, la réponse fut formulée de telle sorte qu’il puisse la présenter sous sa meilleure forme. En revanche, quand les questions portent sur des champs qui ne relèvent plus de la compétence du Messager de Dieu la réponse fut tout autre.

Observez ces deux versets :

·       « Lorsque Mes serviteurs t'interrogent à Mon sujet, Je suis assurément proche, Je réponds à la demande de celui qui M'appelle, quand il M'appelle. Qu'ils écoutent donc Mes exhortations et qu'ils croient en Moi. Puissent-ils être bien guidés » (La Vache 186).

Dans la relation verticale qui lie le croyant avec son Seigneur le Prophète (PSL) n’intervient plus comme intermédiaire, c’est une relation directe.

De même, quand il s’agit de la fin des temps voici comme le Coran formule la demande et comment il y répond :

« Ils t'interrogent au sujet de l'Heure : « A quand sa venue ? »

Comment pourrais-tu en parler ?

C'est à ton Seigneur d'en fixer le terme.

Toi, tu n'es que l'avertisseur de ceux qui la craignent.

Le jour où ils la verront, ce sera comme s'ils n'étaient demeurés [dans leurs tombes] qu'un soir ou une matinée. » (Les arracheuses 42-46).

Pour ce qui relève des prérogatives exclusives de Dieu, le Prophète (PSL) n’est plus sollicité pour dire et communiquer le message. Ainsi, la relation intime et individuelle avec Dieu et la question de la fin des temps sortent du cadre de sa mission. De la sorte, le Coran abolit toute construction cléricale de la religion et met fin à toute spéculation sur la fin des temps.